Revue de presse

Actus autour de Ferré…

Cette salle doit être unique en son genre, créée par un groupe de bénévoles en association 1901, elle est dans ses murs. Propriétaire pour ne pas être à la merci de loueurs abusifs, ni dieu, ni maître, ni loyer, avec une équipe qui a mené à bien cette aventure. Depuis 2001, c’est la scène vivante de la chanson qui est invitée à côtoyer le superbe piano à queue, acquis pour Léo Ferré au temps du Dejazet.

Durant des années, Léo a fait des concerts de soutien, ce que l'’association "Thank you Ferré" a perpétué, dix ans puis on passe le relais, ce sont les Jours Ferré, puis "Thank you Ferré" crée ce Forum. Douze ans et on passe le relais. Une nouvelle association poursuit l’'aventure, avec Gilles Tcherniak, "La chanson pour tout bagage".

Pour les néophytes qui ont raté les épisodes précédents en détail, l’'esprit est le même, onze bénévoles, une salle où on ne sert plus dès que le spectacle commence, et un public de passionnés. Dans ce contexte associatif, le public peut être aussi un partenaire actif. Début Juin, 3 soirées exceptionnelles sont proposées, en soutien au Forum. Avec une belle bande d'’artistes différents chaque soir. Samedi, dimanche 7 et 8 Juin à 20h30, lundi 9 à 19 h, programme sur le site www.forumleoferre.org

Etant donné la richesse du plateau, il est plus que conseillé de réserver. En groupe, en ligue, en procession, allons à Ivry, à deux pas et demi du périph’, ou du métro.

Dans les nouvelles autour de Ferré, un rappel : il y a une très élégante revue "Les copains d’'la neuille" qui regroupe toutes les actus concernant Léo. Très bien réalisée dans la tradition des beaux textes bien présentés à la façon des typographes à l'’ancienne, sur un beau papier.

Et c'’est sur ce site que vous trouverez toutes les infos sur le nouvel album de Christiane Courvoisier: "Entre la mer et le spectacle". Il va être enregistré avec la participation de tous les spectateurs/acteurs: ceux qui ont vu ce spectacle et attendent un album, et ceux qui pourront le découvrir grâce à cet album. L'’époque est aux artistes autonomes, et aux spectateurs coopérateurs. Agissez !

 
← Retour