Au programme du 1er juin 2017 à 20h30

En Espagnol, en Yiddish ou en Français Jacinta chante accompagnée à la guitare par Alfonso Pacin :

En Espagnol, en Yiddish ou en Français Jacinta chante accompagnée à la guitare par Alfonso Pacin : "Chansons...Tissages" !

1er juin 2017 - 20h30 | ouverture des portes à 19h00

En Espagnol, en Yiddish ou en Français Jacinta chante accompagnée à la guitare par Alfonso Pacin :

Jacinta chantera ses textes et ceux des autres !

"Je présenterai au Forum mes chansons, celles qui ont souvent dormi dans mes cahiers. Mon jardin d'enfance, ma mère en tablier de cuisine, la maison qui a dû être vendue : je ne la reconnaîtrais plus si je passais devant comme dans la chanson Belz, que j'entends encore portée par la voix de mon père. Buenos Aires, ma ville natale. J'y fais escale, comme à Paris ou dans un "pays doré" qui n'existe que dans l'imaginaire, un refuge qui nous permet de ne pas sombrer dans le désespoir...
Je ne sais pas coudre, comme ma mère sur sa Singer, mais tisse et métisse avec ma compagne à six cordes des histoires simples, mes propres chansons mêlées à d'autres.
La voix de mon père retentit toujours dans ma mémoire. Et je dépeins des baisers volés aperçus derrière une grille, devant un portail, les enfants qui jouaient dans la rue, le bruit du train.
J'ai compris que dans la douleur on apprend davantage que dans la joie, que ma voix s'exprime mieux après les mauvais coups, passionnée dans la pudeur. "Don’t cry for me…". Comme en amour.
Impossible de construire une existence sans la force, sans le regard porté vers autrui et sans les yeux de l'être aimé au milieu des multitudes...
En Espagnol, en Yiddish ou en Français, je chanterai mes textes ou ceux des autres, dans une soirée au cours de laquelle "j'offrirai mon coeur". Je rendrai visite également à des mélodies connues que j'imagine autrement...
La guitare d'Alfonso Pacin me permettra l'envol que je cherche lorsque je joue seule, elle me portera même plus loin.
Mon histoire chantée est celle de chacun de vous. Elle évoque le chemin du quartier d'enfance, dans une valse, une milonga, un tango ou un air de Kurt Weill ; nos pieds sur le sable de Mar del Plata accompagnant le dernier trajet d'Alfonsina, la poétesse, parmi les hippocampes et les sirènes ; la rue Callao, hantée par un fou, vestige du bandonéon de Piazzolla ; les traversées des rues parisiennes et de leurs secrets nocturnes ; l'espoir qu'il faut garder au-delà des souffrances.
Je voudrais que l'on conserve de ce 1er Juin le souvenir d'une réunion qui nous aura rapprochés. Qu'elle vous donne le désir non pas d'un "adieu", mais d'un "au revoir".
Jacinta

ALFONSO PACIN
Né en Argentine, il est le fils de la pianiste concertiste Evelina Aitala. Très jeune, il commence l’étude du violon au conservatoire et devient membre de la "Orquesta juvenil General San Martin" (Buenos Aires) et de la "Orquesta sinfonica municipal de Olavarria". Il suit des études de philosophie.
1999, pour faire un doctorat de philosophie et musicologie à la Sorbonne, il s’installe à Paris où il développe une activité intense.
Il s’est produit dans des festivals et salles de concert avec des artistes et formations d’horizons divers, tels qu’Aca Seca, Nelson Veras, Magic Malik, Minino Garay, Laurent de Wilde, Cholo Montironi, etc.
Il développe également une intense activité pédagogique en tant qu’arrangeur compositeur et directeur des Orchestres Ecole de tango et musique traditionnelle argentine à Paris et à Toulouse.
Il fait partie du groupe "Tierra del fuego", tango-jazz pour lequel il partage les arrangements avec Pablo Nemirovski.



Crédit photo et vidéo : Andras Solymos

Restauration possible sur réservation.

Tarif plein : 15.00 €
Tarif adhérent-e : 12.00 €
Tarif réduit (jeune -25 ans, intermittent-e, résident-e Ivry sur Seine) : 10.00 €

 
 

Artistes programmés

JACINTA  JACINTA
Née à Buenos Aires, à douze ans, elle dirige un ensemble ...
PACIN Alfonso PACIN
ALFONSO PACIN : Alfonso Pacin : né en Argentine, il est le ...