Les artistes / LES BUBBEY MAYSE

 LES BUBBEY MAYSE

LES BUBBEY MAYSE

Un autre regard sur la musique klezmer et la chanson yiddish !
Une musique engagée, une écriture assumée, menée avec la force du collectif.
Une élégante folie habille la musique de ces musiciennes qui, avec une complicité et dans une chaleur communicative, font partager l’instant, en toute simplicité.
La rencontre de différents univers musicaux pour créer une musique chargée d’émotions avec une
vision moderne et innovante.
La puissance du son de quatre femmes, quatre personnalités, qui s’expriment, et proposent une nouvelle sensibilité "féminine" dans le paysage scénique actuel.

Le mot Klezmer dérive de l’hébreu kli zemer : outil du chant et de la mélodie, instrument du chant. Ce mot illustre parfaitement la mission que se sont données les musiciennes : allier la voix et l’instrument.

Genèse
Une musique du voyage.
La musique klezmer, tout comme la musique tzigane, est une musique de fête, de vie quotidienne, mais aussi une musique du voyage, de l’exode, . Les musiciens tziganes et klezmer se rencontraient parfois pour jouer dans les mariages, et se déplaçaient, de village en village, de pays en pays, dans toute l’Europe centrale et l’Europe de l’est.
Le groupe "Les Bubbey Mayse" s’est créé pour continuer à faire voyager la musique klezmer vers de nouveaux horizons, avec de nouvelles rencontres.
Sarah Signorile (violon), Elsa Signorile (clarinette, chant) et Juliette Divry (violoncelle), décident, après plusieurs années d’amitié musicale et humaine, de créer un nouveau projet, en septembre 2012, avec Morgane Labbe (accordéon, chant). À la diversité déjà portée par les trois musiciennes, Morgane Labbe
apporte une toute nouvelle couleur à ce répertoire de par ses influences et la couleur du son de son accordéon. Aujourd’hui, Sarah au violon laisse sa place à Margaux Liénard, avec qui une nouvelle «mayse» (histoire) s’écrit.

Elsa Signorile
Clarinette - Chant
Une langue parlée par ses grands-parents, une musique qui a bercé son enfance, Elsa Signorile,
clarinettiste et chanteuse, a grandi dans la culture yiddish. Riche de différents stages de musique
klezmer (Rennes en 2010, Paris en 2009, 2012), Elsa a pu travailler sur le style klezmer à la clarinette depuis plusieurs années. Elle se perfectionne aujourd’hui sur la voix et l’interprétation des chansons yiddish à travers des cours réguliers de langue yiddish et des rencontres avec Shura Lipovsky, chanteuse yiddish.
Aujourd’hui, Elsa a envie de faire vivre et de partager cette culture.
Titulaire du diplôme de musiciens intervenants, elle transmet la chanson yiddish à Rennes et à Nantes avec l’association "Sholem, musiques et langues juives en Bretagne" et le Centre Culturel juif André Néher (CCAN) de Nantes. Intéressée par d’autres univers et expériences artistiques, Elsa fait aussi partie du duo "Les bobines d’ElGa" (contes et musiques), Nora Bisele (duo chansons yiddish/françaises)
et propose des lectures-spectacles avec Fiorinda Lebreton: "Barbara, la murmureuse" (chansons et
textes), "Ecrire pour survivre" (lettres et chansons de poilus)...

Morgane Labbe
Accordéon - Chant
Morgane commence l’accordéon dès son plus jeune âge, baignée dans la culture traditionnelle de Haute-Bretagne, elle partage très vite sa musique pour faire danser du haut de ses 8 ans. Elle décide aussi dès le début d’associer sa voix aux frissons de son accordéon.
Elle continue ensuite ses études au conservatoire de Rennes, à l’Université de musicologie (licence
à Rennes et Tours), puis au CFMI (centre de formation des musiciens intervenants). Riche de ses
différents enseignements, elle participe en parallèle à des échanges interculturels : SNAP 2007 (Suède/
Angleterre/Bretagne), La Symphonie Mécanique (Tours, 2009), Projet interculturel Bretagne-Québec
(2009-2010), La Banda…Latira ! (Asturies/Bretagne depuis 2012), Exit Factory (Turquie/Angleterre/
Bretagne)…
Elle décide ensuite de se consacrer entièrement à la création artistique, avec l’envie de faire voyager
la musique, créer des spectacles à la rencontres de différents arts et de nouvelles cultures. Elle s’ouvre donc au monde des arts de la rue avec la fanfare La Banda…Latira ! avec Nicolas Radin, au monde du cabaret avec le MabiRTrio, à l’univers de la musique klezmer aux côtés des Bubbey Mayse, elle participe au spectacle musical et chorégraphique de rue Brasture, elle s’associe au Théâtre du Pré-Perché pour proposer des Cabarets Lecture… Elle créé le Dua Bahasa avec Floriane Le Pottier en 2012, un duo de fusion acoustique autour des compositions des deux musiciennes. Puis en collaboration avec la
Cinémathèque de Bretagne et Heikki Bourgault, elle créé en 2013 Empreinte Vagabonde, un ciné-concert autour des films amateurs bretons des années 1920-1960.

Juliette Divry
Violoncelle - Choeurs
Après une formation classique au sein du Conservatoire de Rennes et du Pôle d’Enseignement
Supérieur Bretagne-Pays de la Loire, Juliette Divry se consacre entièrement à la scène.
Elle se produit en solo et en musique de chambre dans divers festivals : Classique au large (Saint-
Malo), Les nocturnes du Mont-Saint-Michel, Orgues en Cornouailles (Fouesnant). Elle explore également
d’autres horizons musicaux avec Mermonte (Pop orchestrale), le quartet Les Bubbey Mayse (musique
klezmer), aux côtés de Sylvain Texier dans le groupe The Last Morning Soundtrack (pop-folk), ainsi
qu’avec Alan Corbel (musique folk).
Elle a plongé dans le spectacle vivant en 2012 avec la compagnie de théâtre Artamuse pour la création
et les tournées de À demain petit jour, a poursuivi l’expérience avec l’Expédition végétale de la Machine de Nantes, ainsi qu’avec le chorégraphe Pedro Rosa pour la création de Point de chute. Elle est en charge de la création sonore et musicale pour le spectacle Temps réel(s), compagnie Les yeux de Gina, à l’horizon 2016-17.

Margaux Liénard
Violon - Choeurs
Margaux Liénard est née en 1988 dans l’Avesnois, région forestière proche des Ardennes, dans une
famille de musiciens. Son violon est à l’image de son caractère, généreux et curieux.
Dès 6 ans, elle commence son apprentissage dans l’école de musique de son père, puis étudie aux
Conservatoires de Valenciennes et de Lille, où elle obtient son Diplôme d’Études Musicales en 2007
en cursus classique (violon, orchestre, musique de chambre, écriture…), et où elle suivra le cursus jazz
et musique irlandaise avec en parallèle une année d’étude à Paris au conservatoire du Xe. Dès cette
époque, elle saisit toutes les occasions de faire sonner son violon, et découvre les musiques traditionnelles grâce à l’influence de violonistes comme Vincent Leutreau, Christophe Declercq, Gabriel Lenoir ou Jean-François Vrod...
De la musique tibétaine avec Résonance d’exil(s) aux musiques anatoliennes avec Zeyli Neyli, en passant
par le blues irlando-bulgare avec Belledonne, et un retour aux racines irlandaises avec Ramble
Ditties, tous sont des projets forts musicalement et humainement... Passionnée des "musiques vivantes"
et improvisatrice puisant son inspiration dans les musiques traditionnelles d’Europe nord-occidentale
(Irlande, suède, centre france...) elle s’intéresse toutefois à d’autres musiques plus orientales et
développe ainsi un jeu de violon très personnel qu’elle met au service de la musique Klezmer dans le
Bubbey Mayse !

Sortie du premier album des Bubbey Mayse prévue pour février 2017

www.bubbeymayse.com

 
 

Programmation

 
 
 

Galerie

LES BUBBEY MAYSE