Les artistes / Anne BAQUET

Anne BAQUET

Anne BAQUET

ANNE BAQUET, soprano

Après cinq années passées à Saint-Pétersbourg (Russie) où elle complète ses études musicales, Anne Baquet enrichit sa formation par des cours de danse et de comédie. Son goût pour la diversité la mène à se produire avec le cirque de Barbarie (Berlin) et avec la compagnie Karine Saporta sur des musiques de Mickael Nyman (France, Japon, Italie, Portugal). Tout en étant chanteuse dite « lyrique », ces premières expériences professionnelles lui feront découvrir et aimer la pluridisciplinarité des arts.

C’est en 1997 qu’Anne Baquet décide de se lancer dans le récital. Elle obtient le Prix Charles Oulmont. Si son premier spectacle « J’aurais voulu dev’nir chanteuse » est un répertoire allant de Bach à Bernstein, les suivants reproduisent la même diversité mais avec des créations. Des auteurs aussi variés que François Morel, Juliette, René de Obaldia, Anne Sylvestre, Victor Haïm, Jean-Jacques Sempé, Georges Moustaki, Eric-Emmanuel Schmitt… et des compositeurs tels que Thierry Escaich, Henri Dutilleux, Claude Pascal, Mauricio Kagel, Claude Bolling, François Rauber, Reinhardt Wagner, Roland Vincent … (le tout entouré de mélodies de Rachmaninov, Chopin, Bernstein…) composent le programme de « Non, je ne veux pas chanter », récital dépassant les 400 représentations à ce jour sur Paris, la France et les pays francophone. A cette occasion, on l’entend aux Victoires de la musique classique et dans les soirées Spedidam et Adami qu’elle présente : « La nuit des musiciens » et « Les talents Midem ».
En juillet 2014, Anne reprend au festival d’Avignon « Non, je ne veux pas chanter ».

Anne participe aux Rencontres de Bélaye où elle interprète Villa-lobos et Chostakovitch avec l’ensemble des violoncellistes de l’orchestre philarmonique de Radio France ;
En 2013, suite à une proposition d’Olivier Meyer (théâtre de Suresnes), Anne crée avec le trio Fontanarosa « Na zdarovié » sur des arrangements de Marc-Olivier Dupin ;
En 2013 et 2014, elle interprète deux séries de concerts au musée d’Orsay (Paris) liées aux expositions « L’impressionnisme et la mode » et « Gustave Doré et la Commune » ;
En 2014, dans le cadre du salon international du livre en Ukraine, Anne interprète des concerts à Kiev, Lviv et Rivne avec l’Alliance Française et l’institut français.

Parallèlement à cela, Anne aime partager l’univers d’autres compagnies :
- « Air de famille » sur des musiques de Jean-Sébastien Bach avec Guillemette Laurens, mis en scène par Anne Dubost (Cité de la musique, Amphithéâtre de la Bastille, tournée) ;
- « Le ballet de l’Amour malade » sur des musiques de Jean-Baptiste Lully par la compagnie de l’Eventail - Marie-Geneviève Massé (Nantes, Metz, St Etienne, festival de sablé…) ;
- « La Belle Hélène » au théâtre Montansier où elle interprète de le rôle d’Hélène ;
- « l’Ile de Tulipatan » d’Offenbach à Montreux où elle est Alexis ;
- « Le chanteur de Mexico » à l’opéra d’Avignon et l’opéra de Reims où elle joue Cricri ;
- « Bestiaire Imaginaire » à la Cité de la Musique, à la Maison des arts de Créteil … spectacle tout public avec des solistes de différents orchestres nationaux ;
- « Le petit Ramoneur » à Saint Quentin en Yvelines, de Benjamin Britten où elle interprète Rowan …

Anne affectionne aussi les projets atypiques :
Elle est récitante dans « La bergère et le ramoneur » composé par François Rauber pour le CNR de Boulogne ;
Elle part en Hongrie avec Marcel Azzola, interpréter un spectacle musical sur la venue d’Yves Montand et de Simone Signoret à Budapest, concerts organisés par l’Institut Français ;
Elle fait partie des « Castafiore Bazooka » créés et avec Elisabeth Wiener ;
Durant une année, elle dirige l’atelier Chant dans le cadre des ateliers du Théâtre des Quartiers d’Ivry ;
Elle est l’unique chanteuse des trois personnages dans « Le devin du village » de Jean-Jacques Rousseau pour la compagnie de marionnettes Houdart-Heuclin ;
En 2014, à Caen, elle participe, pour les jeux mondiaux hippiques, à une création chorégraphique « Kasi Walkiria » maillant danseurs, chevaux, et chanteur.
En 2016, Anne participe a plusieurs créations, « ABC D’airs » avec des musiciens de l’opéra de Paris, « Tous contes fées » fables musicales, ainsi qu’au festival « Présences féminines ».

Elle enregistre un DVD et deux CD de son spectacle (dont un avec les musiciens de l’Opéra de Paris), obtient les « clés Télérama » et « Le choc du Monde de la Musique ». Elle enregistre un CD de mélodies françaises (Gounod, Fauré Poulenc…) avec des créations d’Henri Dutilleux, sous la direction de Claude Pascal. Elle participe à l’enregistrement « Joséphine et les Ombres » (Roland Topor – Reinhardt Wagner) chez Harmonia Mundi (Prix Charles Cros) et collabore au coffret Edition « Henri Dutilleux » chez Deutsche Grammophon, sorti en 2014. En 2016, elle enregistre pour Gallimard – Jeunesse un livre disque comportant deux histoires de Roald Dahl mises en musique par Isabelle Aboulker avec l’orchestre de chambre de Paris (concert à la Cité de la Musique).

Lors de la saison 14/15, elle était en résidence au Carré Belle-Feuille (Boulogne Billancourt) pour sa nouvelle création « Cette nuit, c’est mon jour » avec des textes écrits par Frank Thomas, Frédéric Zeitoun, Flannan Obé, Anne Baquet et mis en musique par Juliette, Thierry Escaich, Roland Vincent, Jérôme Charles, Reinhardt Wagner, Thierry Boulanger et Damien Nedonchelle.
Elle n’oublie pas son précédent spectacle « Non, je ne veux pas chanter » qu’elle a repris du 1er juillet au 9 août 2015 au théâtre Lucernaire (Paris).
« Cette nuit, c’est mon jour » s’est joué à Paris (théâtre Essaîon) de mi-janvier à mi-avril 2015 et sera repris au festival d’Avignon et au théâtre Lucernaire à Paris en 2016.

Crédit photo : Philippe Matsas

www.annebaquet.com

 
 

Programmation