Les artistes / Jean-Pierre REGINAL

Jean-Pierre REGINAL

Jean-Pierre REGINAL

Jean-Pierre Réginal promène sa vie d'artiste depuis plus de trente ans avec un enthousiasme intact.
Après des études de piano et d'art dramatique au Conservatoire de Reims, il s'installe à Paris où pendant cinq ans il exerce le métier de "prof de gym" avant de plonger définitivement dans la vie d'artiste.
Une première audition dans le célèbre cabaret L'Echelle de Jacob lui permet de se faire les dents face à un public exigeant et de tester ainsi l'écriture de ses premières chansons dont Les mots s'en vont. Cette chanson enregistrée en 1968 sur un premier 45 tours largement diffusé sur les ondes de France Inter et d'Europe 1 obtint un vif succès. Il enregistre ainsi plusieurs 45 et 33 tours sous le label Sélection Record.
De cafés-théâtres en music-hall, il assure la première partie d'Annie Cordy, Nicoletta, Sim, Alain Barrière, Claude Nougaro, la plupart du temps seul au piano.
Au moment où il signe chez Musidisc un album de douze chansons arrangées par François Rauber, célèbre orchestrateur de l'oeuvre de Jacques Brel, la presse parisienne le découvre et encourage d'une façon unanime le public à aller l'applaudir. Il y fera dans la salle Les Petits Pavés le plein pendant plusieurs mois.
Puis il enregistre un nouvel album dont les arrangements sont signés cette fois Alain Goraguer, orchestrateur de Jean Ferrat.
La presse écrite et quelques grands noms de la radio, José Artur, Claude Villers, Christian Barbier, le retrouvent pendant plusieurs semaines chaque année au cabaret L'Ecume dont il fera la fermeture en 1986, mais aussi au Palais des Glaces, au Théâtre de Paris où Cora Vaucaire l'a convié en première partie.
Suivront un dernier vinyle, J'ai froid partout, la réintégration en CD de l'album réalisé avec François Rauber, ainsi qu'un CD de quatre chansons, Le calendrier révolutionnaire, soutenu par Radio-France Bleue qui sera partie prenante d'un spectacle de deux mois à l'Aktéon Théâtre.
Depuis plus de 30 ans Jean-Pierre Reginal parcourt le monde, avec pour bagages ses chansons. Il se fait l'ambassadeur d'une tradition de qualité avec un succès particulier en Allemagne et au Danemark. La Radio Sarroise lui a ainsi offert un enregistrement public gravé de dix chansons où seul au piano il nous promène avec bonheur dans cet univers qui lui ressemble, entre tendresse et humour.
A l'aube d'une nouvelle décennie est sorti son dernier album Fragile accalmie, 14 titres orchestrés par Jean-Luc Arramy.
Au fil du temps, l'écriture de Reginal n'a pas pris une ride et son enthousiasme contagieux nous attend toujours autour de cette scène qu'il aime par-dessus tout.
Son nouveau CD "Egarements" fleurira pour le printemps 2017 et sera inauguré le 14 mai au "Forum Léo Ferré".

www.jpreginal.com

 
 

Programmation