Les artistes / Emile NAVARRO

Emile NAVARRO

Emile NAVARRO

Bio d'Emile Navarro:
Biofilmographie

Émile NAVARRO né de parents Espagnols en 1946, fait une carrière comme chef opérateur de prise de vues à France télévisions, carrière qui le mène aux quatre coins du monde ; il se consacre désormais à l’écriture et la réalisation de films documentaires :

- "Les Moros i Christianos" 1981, 52 minutes.
- "Les Faillas" 1982, 26 minutes.
- "De la Retirada à la Reconquista : Paroles de Républicains" 2007, 52 minutes
- 70 Ans de Silence « Espagne Mémoire et Transmission » 2010, 54 minutes

Fils de réfugiés espagnols, j'ai grandi, vécu avec le silence, tabou qui entoure la guerre. Mes parents, ma famille ne m’ont rien raconté. Tous savaient ce qui s’était passé. Moi, je n’en ai rien su.
Ils gardaient leurs sentiments sur ce qu’ils avaient vécu.
Mes oncles et tantes espagnols ont vécu la guerre civile. Mes parents, quant à eux, étaient des immigrés économiques vivant en France depuis 1920. Pour avoir entretenu des relations avec leurs frères et sœurs, et pour être régulièrement retournés en Espagne, ils avaient une connaissance de la guerre ou pour le moins une certaine idée de la guerre qu'ils ne m'ont jamais transmise.
Lorsque j'étais jeune, je savais, implicitement, le traumatisme que ma famille, côté espagnol, avait vécu. Mais, étrangement, je n'ai pas posé de questions. Je n’ai pas osé ? Par pudeur, par peur de heurter mes parents ; j’avais le sentiment d’entrer dans quelque chose qui ne me regardait pas, qu’il ne fallait pas évoquer.
Ne pouvant trouver de réponses à mes questions familiales, je me suis lancé dans une sorte de road movie à travers toute l’Espagne.

J’ai décidé de commencer ce voyage dans le village de mes origines, avec ce cousin qui m’a révélé des secrets de famille. Mais au-delà de mon histoire personnelle, je souhaite montrer quelle dimension ce passé de non-dits peut prendre pour les espagnols en particulier et pour chaque individu en général.

70 Ans de Silence « Espagne Mémoire et Transmission »
En 1975 à la mort de Franco, le dictateur a déjà organisé sa succession pour que la transition se fasse dans la douceur. Une transition orchestrée par le nouveau roi Juan Carlos afin d’éviter le procès du franquisme et que ne se rouvrent les plaies béantes de la guerre civile. Mais en Espagne, on parle de centaines de milliers d’exécutions arbitraires, pendant et après la guerre civile, et des centaines de fosses communes sont toujours fermées et recouvertes par la honte ou la peur. Il y aurait encore à l’heure actuelle, plus de 29.000 corps non identifiés dans près de 800 fosses communes clandestines. Les Espagnols commencent tout juste à affronter ce passé, ce qui constitue un véritable fait de société, totalement inédit à ce jour. Depuis quelques années de nombreux charniers sont ouverts afin d’identifier des corps, souvent à la demande des petits-enfants. À travers les témoignages d’enfants de combattants de la guerre d’Espagne, je cherche l’histoire de ma propre famille, ma propre histoire. Je cherche à briser, moi aussi, le tabou familial qui pèse encore aujourd'hui sur ce qui s'est passé pendant la guerre, côté républicain et côté franquiste.
Ce film est pensé, réalisé comme une aventure personnelle, une sorte de voyage initiatique dans l’Espagne d’aujourd’hui.
Emile Navarro

 
 

Programmation