Les artistes / Hélène MAURICE

Hélène MAURICE

Hélène MAURICE

Hélène Maurice a remis son compatriote québécois et frère en poésie, Félix Leclerc, au goût du jour.
Alors bien sûr, le Québec est présent, nous donnant des leçons de poésie, car ce pays a l'amour d'une langue française menacée par un anglais envahissant. Georges Dor et la bouleversante " Manic ", Félix Leclerc avec " la chanson du pharmacien " ou " Moi, mes souliers " qui prennent une nouvelle vie avec les adaptations très réussies d'Hélène Maurice. Il y a aussi, toujours, signé de ce poète humaniste, un texte tout simple mais admirable qui parle d'un bonheur qui survole la table familiale et dont on ne s'aperçoit qu'il est là que parce que le père en souligne la présence. On retrouvera aussi l'univers de Michel Rivard, dont on aimerait, tant sa poésie sait magnifier le quotidien, qu'on l'apprécie mieux en France.

Et puis bien sûr Hélène Maurice chante Allain Leprest, aux chansons poétiques très émouvantes et tellement proches d'une vraie vie assez brumeuse qu'elles vous nouent le cœur. Tant mieux, bien sûr, si la québécoise n'a pas perdu son léger accent d'outre-Atlantique qui ajoute un charme fou à ses interprétations. Sa voix a encore gagnée en finesse et en belle sobriété. Ses gestes dessinent joliment dans l'espace un imaginaire de rêve. Entre deux chansons, le jeu visuel consiste à tricoter, à faire des écheveaux, apportant dans le décor la chaleur et les couleurs de la laine. On est sous le charme d'une poésie qui nous fait du bien, qui nous stimule…
Dommage que ce p'tit bonheur passe si vite…

www.helenemaurice.eu

 
 

Programmation